accueil > Les conseils du coach > Comment négocier son crédit à la consommation ?

Comment négocier son crédit à la consommation ?

Comment négocier son crédit à la consommation ?

Pourquoi négocier son crédit à la consommation ?

Le monde du crédit est plein de subtilités, et il est très difficile pour un novice de savoir s'il bénéficie des meilleurs taux et des meilleures conditions lorsqu’il signe son contrat.

D'une part, lorsque l’on consulte un comparateur de taux sur internet, on pourrait croire que le taux le plus bas que l’on observe est le meilleur que l’on pourrait obtenir, et pourtant il ne s’agit que de taux « grille », et l’écart que l’on observe entre ce dernier et celui qu’on pourrait obtenir dans son agence bancaire peut parfois être très élevé. 

D'autre part, les taux évoluent de manière permanente, et un taux qui est proposé un jour peut augmenter ou diminuer le lendemain.

Il est donc important que vous sachiez vous même négocier votre crédit à la consommation, tant les écarts entre les offres peuvent être importants et évoluer dans le temps. Nous vous proposons donc de le faire simplement en suivant ces quelques étapes.

Comment négocier son crédit à la consommation en 6 étapes ?

Etape 1 : Définissez bien votre projet en conservant une flexibilité sur la durée d’emprunt

En tout premier lieu, déterminez s'il s’agit d’un crédit à la consommation basique, ou s'il s’agit d’un crédit à la consommation affecté. Par affecté, nous entendons crédit voiture, crédit moto, crédit travaux, …

Etape 2 : Déterminez ensuite le montant et une durée minimum et maximum d’emprunt

Sur la durée, ne soyez pas totalement figé. Il faut idéalement que vous puissiez évoluer sur une fourchette assez large. Les banques appliquent généralement des taux correspondant à la durée (plus la durée augmente, plus le taux augmente) mais de manière assez surprenante, nous observons parfois des taux qui diminuent avec la durée ! En pratique, vous observerez alors un taux plus bas en empruntant sur 5 ans que si vous empruntiez sur 4 ans.

Etape 3 : Simulez votre emprunt sur un comparateur qui ne vous demande aucune information personnelle

Nous vous recommandons de faire quelques simulations sur notre comparateur, en précisant bien votre type de projet (affecté ou non), le montant souhaité, et en faisant évoluer la durée pour observer les taux et les mensualités proposées.

L’avantage de ce comparateur est qu’aucune information personnelle ne vous est demandée. C’est rapide et vous obtenez toutes les offres des banques.

Etape 4 : Faites deux demandes de devis personnalisé

Une fois que vous aurez déterminé la durée idéale de votre emprunt, faites deux devis auprès de deux organismes de crédit différents. Pour cela, cliquez simplement sur le bouton « souscription » en face des deux propositions les plus intéressantes.

Vous allez alors être orienté sur les sites internet des deux organismes sélectionnés, et des questions sur votre situation vous seront posées. Cela affinera votre demande et deux propositions vous seront faites. Vous observerez dans certains cas que les taux sont différents par rapport au comparateur. Vous aviez une réponse générique et rapide sur notre comparateur, et vous avez à présent deux réponses personnalisées.

Si vous n’en avez pas le temps, vous pouvez vous arrêter à cette étape et souscrire un crédit avec l’organisme qui vous aura fait la meilleure offre, mais nous vous conseillons à ce stade de passer à l’étape suivante.

Etape 5 : Contactez votre (vos) agence(s) bancaire(s)

L’étape de simulation et de proposition de contrat via internet est essentielle et vous permet d’accéder à un crédit, mais la rencontre avec des interlocuteurs qui détiennent vos comptes et qui vous connaissent peut être révélatrice de bonnes surprises.

Nos clients ont ainsi pu voir des offres de 1% à 3% inférieures aux offres simulées sur internet. N’en faites surtout pas une généralité, mais essayez !

Pour cela, prenez rendez-vous avec votre agence, faites part à votre conseiller de votre projet, mais sans lui révéler vos simulations dans un premier temps. Si sa proposition est plus compétitive, ne lui parlez pas des résultats que vous avez obtenus, mais si elle est plus élevée, alors n’hésitez pas, présentez-les.

Les agences bancaires ont très souvent un pouvoir de négociation. C’est à dire qu’elles peuvent baisser leurs tarifs jusqu’à un certain seuil sans l’accord du siège, et elles peuvent les baisser encore plus jusqu’à un seuil encore plus bas avec accord du siège. 

Pour les inciter à vous faire la meilleure offre, préparez bien vos arguments avant le rendez-vous. Des revenus stables, une fidélité à l’agence, un prêt immobilier en cours bien remboursé, l’absence de crédit à la consommation en cours, l’absence de découverts, … sont autant d’arguments à présenter.

Votre conseiller bancaire est très généralement commissionné sur la vente de produits (souscription à des livrets d’épargne, à des cartes de crédit, à des produits d’investissements, …). Même si vous ne vous engagez pas par écrit, vous pouvez conditionner la souscription à un crédit à la consommation à taux bas à l’ouverture de livrets d’épargne ou la commande de cartes de crédit.

Etape 6 : Préparez votre documentation de manière rigoureuse !

Que ce soit via internet ou par agence, la remise de la documentation est une étape essentielle. Aucun organisme ne vous prêtera … à taux bas si vous ne présentez tous vos documents de manière rapide et rigoureuse. On vous demandera généralement des preuves de revenus, une justification de vos charges, … La liste qui vous sera présentée sera claire et exhaustive. 

Faut-il utiliser les services d’un courtier ?

Vous pouvez ne faire aucune des étapes présentées ci-dessus, et utiliser les services d’un courtier pour négocier votre crédit à la consommation. Néanmoins, très peu de courtiers offrent leurs services en matière de crédit de la consommation, car le temps qu'il investit est trop important par rapport à la commission qu'il recevra d'une banque.

Dans tous les cas, vous pouvez nous faire part de vos réactions sur notre page Facebook ou sur Twitter, ou tout simplement en utilisant notre formulaire de contact.

Auteur : Edouard Baroin

Prenez le contrôle de votre crédit !