mois
accueil > Comparateur crédit voiture neuve

Comparaison des offres de crédit

Sont comparés uniquement les partenaires référencés, au nombre de 9 à ce jour, et listés à la rubrique « Information comparateur ».

Cette rubrique précise le fonctionnement du service et est accessible ici. Les offres de crédit sont classées par TAEG.

En savoir plus sur le crédit ...

Mensualités

€/mois

Durée

mois

à partir de

TAEG

%

Coût du crédit(1)

(1) Montant des interêts ( €). Les frais de dossier sont offerts.

(1) Montant des interêts ( €) + frais de dossier ( €).

(1) Montant des interêts ( €) + frais de dossier ( €). Les frais de dossier sont déduits du montant financé, soit un capital disponible de €.

Exemple pour un montant emprunté (hors assurance facultative) de  € sur  mois au TAEG fixe de  % et au taux débiteur fixe de  % :  mensualités de  €, soit un montant total dû par l'emprunteur de  €, dont  € d'intérets et  € de frais de dossier. Coût de l'assurance facultative pour un emprunteur :  € par mois, à ajouter à la mensualité, soit  % du financement; soit un TAEA de  % pour les garanties décès, invalidité et incapacité et un montant total dû au titre de l'assurance de  €.

Quelle est la définition d’un prêt voiture ?

Un prêt auto est un prêt personnel affecté. Ceci signifie que c’est un crédit à la consommation dont l’objet est spécifiquement le financement d’une voiture. Il n’y a pas de spécifications particulières sur le type et la cylindrée de la voiture. Vous pouvez donc financer des voitures familiales, citadines, caravanes, utilitaires, voitures à essence ou diesel, ainsi que des voitures hybrides ou des voitures électriques, …

Ce crédit auto est destiné à financer à la fois des voitures neuves et d’occasion. Les banques considèrent généralement que des voitures d’occasion dont l’ancienneté est inférieure à 2 ans (voire 3 ans) sont encore des véhicules neufs. Cette dernière précision est importante car un véhicule neuf bénéficiera très souvent d’un meilleur taux qu’un véhicule d’occasion.

Comment estimer le montant et le taux du prêt auto ?

Le montant et le taux de l’emprunt de votre crédit auto vont varier fortement en fonction de votre profil, mais aussi en fonction des établissements de crédit. C’est pourquoi nous vous encourageons à consulter notre simulateur de prêt qui vous donnera un aperçu des taux les plus bas que vous pourriez obtenir, et la connaissance des banques les plus compétitives.

Attention, lors de l’estimation du montant de l’emprunt, nous vous conseillons de prendre en compte, non seulement le montant de votre future voiture, mais également les frais d’immatriculation, les accessoires comme la mise en place d’une borne de rechargement électrique, ou l’achat de pneus hiver ou d’un coffre de toit. Ceci est d’autant plus vrai si c’est votre premier achat d’un véhicule électrique ou d'un véhicule hybride rechargeable.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt auto ?

Les conditions pour obtenir un crédit auto sont les mêmes que pour un crédit à la consommation, à la différence près qu’il faut prouver que vous allez bien financer une voiture neuve ou d’occasion avec ce crédit, et pas autre chose. Vous pourriez voir ceci comme une contrainte, mais cette démarche va vous permettre d’obtenir un prêt avec un taux plus faible.

Le montant maximal de financement est légalement de 75.000 euros. La durée maximale d’emprunt légale est quant à elle est fixée à 84 mois.

Il n’y a pas de nécessité d’apport personnel.

Il se peut que la banque que vous aurez sélectionnée, suite à votre visite sur notre simulateur de taux, vous propose une assurance. Vous n’êtes pas obligé d’y souscrire et vous pouvez prendre le temps de comparer les montants et conditions d’assurances auprès de courtiers en assurance.

Enfin, avant de vous lancer dans la souscription d’un prêt, vérifiez que votre concessionnaire ne vous propose pas un prêt à taux zéro. A certaines périodes de l’année, les concessionnaires proposent en effet des offres très compétitives.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Dans un premier temps, vous allez devoir vous procurer un document pour prouver que vous allez financer une voiture neuve ou d’occasion. Pour cela, vous devrez vous rendre chez votre concessionnaire et lui demander un bon de commande correspondant à votre achat, intégrant une condition suspensive d’obtention du prêt. Il est important de noter la condition suspensive sur le bon de commande pour pouvoir vous désengager facilement de cette commande si vous n’obtenez pas le prêt.

Une fois ceci réalisé, vous connaîtrez le montant exact de l’emprunt.

Dans un second temps, nous vous invitons à utiliser notre comparateur de taux en indiquant le montant de l’emprunt et sa durée. Vous pourrez ainsi identifier la meilleure proposition par les banques et faire votre demande de prêt en cliquant sur le bouton « Souscrire ».

Une fois ces deux étapes réalisées, la banque vous proposera un prêt adapté à votre besoin et vous demandera de lui envoyer le bon de commande sous format papier ou électronique. Elle vous fera un virement sur votre compte bancaire et vous n’aurez plus qu’à régler votre concessionnaire.

Un mois après avoir reçu ce montant et fait votre acquisition, vous commencerez à rembourser votre prêt. Nous vous invitons alors à vérifier que le montant qui vous est prélevé correspond bien au montant que vous avait communiqué la banque qui vous prête. Ce montant apparaît sur l’échéancier qui vous aura obligatoirement été transmis.

Est-ce que je pourrai continuer à emprunter ensuite ?

A l’inverse du prêt moto dont le montant est généralement assez homogène, le prêt auto a des montants très variables en fonction du type de véhicule convoité. Une petite citadine essence d’occasion de 2 ans n’imputera en général pas votre capacité d’emprunt. En revanche, l’achat d’une caravane luxueuse neuve aura beaucoup plus d’impact et pourrait vous pénaliser lors de la souscription à un nouvel emprunt. 

En effet, lorsque vous souscrirez à un nouvel emprunt, la banque vous demandera quels sont vos prêts en cours, et vous devrez déclarer votre prêt auto. Le taux que vous obtiendrez alors devrait être sensiblement ou radicalement plus élevé que si vous n’aviez aucun crédit en cours. La raison est simple : plus vous avez de crédits, plus ils sont élevés et sur une durée longue, plus votre profil de risque augmente. Si la valeur de votre acquisition automobile est très importante, il se peut même que votre second emprunt vous soit refusé.

Les intérêts de mon prêt auto sont-ils déductibles de mes impôts ?

Les intérêts d’emprunt de votre crédit auto sont déductibles uniquement si vous optez pour la déclaration des frais réels au lieu des barèmes kilométriques proposés par l’administration fiscale. Généralement, les frais concernent le carburant, les frais de stationnement, la prime d’assurance, l’entretien et les réparations, les pneumatiques, mais il est également possible de déduire les intérêts du prêt sur le véhicule.

Les voitures électriques en particulier sont éligibles à un bonus écologique maximal de 6 000 €. La majorité des vendeurs de voitures électriques déduisent directement ce bonus du prix de vente.

Enfin, le crédit d'impôt de 30% sur l'acquisition d'un système de recharge pour les particuliers a été reconduit jusqu'au 31 décembre 2017.

Comment trouver le meilleur prêt auto ?

Avant de vous engager dans un crédit auto, il est important de comparer les offres de prêts. Sur notre site mieuxfinancer.com, vous pouvez faire une simulation gratuite de votre crédit et comparer rapidement plusieurs offres de prêt.

Retour en haut de page